Projet recherche et innovation eXia.Cesi Rouen : Partie I

Le 07-04-2014 par Roland Coma

Le Framework .NET et la programmation fonctionnelle

Par Maxime LENTZ

LentzLe paradigme fonctionnel est la face puriste de la programmation. On peut y raisonner à la manière des mathématiques et acquérir une certaine rigueur en programmation. Ce paradigme a été intégré au Framework .NET il y a quelques années sous la forme d’un langage à part entière : F#. Ce langage hybride (fonctionnel, impératif et orienté objet) basé sur la bibliothèque de classes et l’environnement commun d’exécution l’intégralité du Framework .NET, le C#. Ce document a pour but faire l’état de l’art du paradigme fonctionnel et du Framework .NET. Par la suite sera menée une étude qui aura pour but de chercher la méthode la plus optimale pour transiter d’un paradigme impératif a un paradigme fonctionnel ; S’ensuivra une mise en pratique sur un programme développé en C#.

 

 

Windows Azure, le cloud computing au service de l’entreprise

Par Antoine COULEBAUD

CoulebaudAujourd’hui, le cloud computing (connu également sous le terme francisé infonuage ou encore informatique dématérialisée) est à une étape majeur de son évolution. Bien que largement utilisé, notamment par les professionnels, il suscite encore beaucoup d’interrogations : à qui sont destinés les services proposés actuellement sur le cloud, quels en sont les avantages et les limites, la sécurité des informations qui y seront transmises peut-elle être assurée, etc…

Tout au long de ce document, je vais chercher à poser des premiers éléments de réponses. Pour cela, je vais remonter à l’origine du cloud computing pour comprendre comment et pourquoi celui-ci a émergé. Ensuite, je ferais un tour des différents types de services pouvant être proposés, ainsi que le public auquel ils s’adressent. Ces informations pourront aider à comprendre les enjeux d’une entreprise à placer une partie ou la totalité de son système d’information dans le cloud.

Pour continuer, je présenterais plus en détails la solution de cloud proposée par Microsoft dénommée Azure. Je préciserais également les avantages et inconvénients à utiliser cette solution plutôt qu’une autre.

Enfin, je mettrais en valeur les avantages à opter pour une solution de cloud, mais aussi les limites qui peuvent en découdre.

 

 

 

Les méthodes agiles pour la gestion de projet

Par Clément LECLAIRE

LeclaireCet état de l’art exposera les principales méthodes de gestion de projet « classiques », les définira de manière précise, et les comparera aux méthodes agiles les plus répandues. Cela permettra de démontrer l’efficience apportée par ces dernières, ainsi que la viabilité de leur utilisation au sein de systèmes d’information plus au moins complexe. L’expansion de leur utilisation sera donc justifiée et leur étude permettra de dégager des pistes d’amélioration en vue d’une étude approfondie l’année prochaine.

 

 

 

 

 

Se protéger du Social engineering

par Anaël LEBVRE

LefbvreDepuis longtemps le social engineering ou en français la manipulation social est une technique d’attaque souvent utilisée. Il s’agit de pousser une personne à faire certaine chose ou révéler des informations sans les lui demander directement. En exploitant un contexte ou la personnalité de la victime, on peut récupérer diverses informations. C’est l’art de manipuler l’Homme pour accéder aux informations que l’on souhaite. Les victimes ne se rendent compte de rien (ou trop tard pour réagir) et/ou sont persuadées d’avoir fait le bon choix. Pour réussir une attaque il ne suffit pas d’avoir les informations voulu ou que la victime ait fait ce que l’on attendait d’elle, le social engineering nécessite une discrétion absolue. Il faut bien faire attention à ce que l’on ne puisse pas remonter à la source de l’attaque.

 

 

 

 

 

 

 

Les effets d’internet sur les interactions sociales chez les jeunes en France

par Guillaume MONJEOT

MonjeotDans un monde où l’utilisation d’Internet touche de plus en plus de gens de jeune âge et où les réseaux sociaux, forum, etc… sont de plus en plus utilisés, on ne comprend pas bien l’effet que ces nouvelles activités produisent sur eux. Il est important d’observer l’importance et l’ampleur qu’a pris Internet dans leur vie, et plus particulièrement dans leur rapport en vers leur vie et leurs relations sociales avec leur entourage, et des inconnus. La question de recherche suivante intervient alors :

« Dans quelle proportion l’internet a-t’il changé la vie des personnes de cette tranche d’âge dans leurs relations sociales ? Est-ce bénéfique ou néfaste ? »

 

 

 

 

 

L’essor du jeu indépendant : faire face aux contraintes techniques, budgétaires et matérielles. Réaliser son propre jeu.

par Olivier MASSOT

MassotLe jeu vidéo indépendant (ou Indie Game en Anglais), est une industrie basée sur des facteurs économiques, technologiques et sociaux qui connait cependant des hauts et des bas de façon cyclique et fait face au succès du développement next gen. Si nous savons que le jeu indépendant dispose de très peu de moyen, comment expliquer le succès de certains d’entre-eux. Depuis les années 1980, les jeux vidéo n’ont cessé de capter l’attention du public, attisant la présence de cette industrie dans notre société. Cela n’a pas toujours été le cas. Mais à l’époque, le jeu vidéo n’avait aucune garantie de survie. Le Début du jeu vidéo pro tant des améliorations technologiques, permit de présenter une nouvelle façon de divertir. Ainsi des titres comme Spacewar, Tennis for Two ou encore OXO (le premier jeu vidéo) ont vu le jour. Et depuis le perfectionnement du PC et des consoles, permit de présenter des jeux vidéo de plus en plus complets. Et aujourd’hui grâce à internet, le jeu vidéo indépendant à trouver sa place dans notre société. Les indépendants revendiquent être artistiquement indépendant des créations actuelles en choisissant d’autres mécanismes que ceux qui sont habituellement intégrés. Et être libre de toute contrainte, travailler sans aucun impératif venant de l’extérieur contrairement à ce qui se pratique dans les grosses structures. Le jeu indépendant doit se démarquer des autres jeux. Pour cela, les développeurs doivent faire preuve de créativité pour pallier aux manques de moyens. Des jeux comme Super Meat Boy, Braid, The Journey et bien d’autres ont vu le jour. Chacun de ces titres ont proposé, aux joueurs, une nouvelle façon de voir le jeu vidéo avec de nouveaux axes de jeu, en utilisant les propriétés naturelles d’un jeu vidéo. Il faut donc considérer les développeurs indépendants comme des artistes à part entière, surtout si on tient compte de la taille des équipes. Sans influences extérieures les créations deviennent plus personnelles, et sont plus à même à envoyer des messages cohérents a une opinion aux joueurs…

L’utilisation du framework Java Play ! Pour le développement de site en SSII

par Dorian NEVEU

NeveuCe projet de recherche et d’innovation va porter sur l’utilisation du framework Java Play ! Pour le développement de site en SSII. Avant développer sur Java Play ! Nous allons d’abord définir ce qu’est un Framework et comprendre leur utilité. Par ailleurs il me semble important d’étudier ce qu’est Play, comprendre son fonctionnement et savoir ce qu’il apporte. Nous pourrons ensuite voir ses évolutions de la version 1 à la version 2 et comprendre les nouvelles possibilités qu’elle nous apporte

 

 

 

 

 

 

Utilisation des Wearables et Impact dans la vie quotidienne

Par Antoine DASSOT

DassotLes Wearables, utiles ? Obligatoires ? Dans quelle contexte sont-ils censés nous servir ? Ces accessoires sont des accessoires de la vie de tous les jours : lunettes, collier, bracelets et j’en passe. Ils sont créés a n d’améliorer nos quotidiens de différentes façons. Grâce a une combinaison intelligente d’un Software et d’un Hardware, les wearables ne se différencient pas de leurs homologues non-informatisé et permettent à l’utilisateur de bénéficier d’une aide optimal avec une gêne minimal. Les pompiers et autres personnes devant intervenir sur des lieux à risques peuvent avec une image de la carte des lieux en tout temps pour effectuer leurs interventions au plus vite et le plus sûre possible. Ceci n’est qu’un exemple de l’utilisation possible de ces accessoires connectés. Ces accessoires peuvent également mesurer notre rythme cardiaque, la distance parcourut, notre position, ce qui peut amener à une amélioration significative de notre vie quotidienne.

 

 

 

 

Comment la suite de logiciels de développement Visual Studio aide les développeurs Microsoft dans leur travail ?

par Clément MAUGER

MaugerCe document ne prétend pas contenir une présentation exhaustive des outils de Visual Studio de Microsoft, mais vise plutôt à dresser une liste d’outils regroupée par catégories, dans le but de les situer dans leur cadre de mise en œuvre. Ces familles d’outils sont propres a Visual Studio 2013. Ce document est composé d’une grande partie composée de cinq sous parties structure donc ce document. La grande partie aura pour but de désigner la version de Visual Studio, cette version est importante car les outils peuvent être mis à jour dans chaque version de ce dernier et peuvent être ajoutés ou encore supprimés.

 

 

 

 

 

 

L’imprimante 3D : Une technologie qui a le vent en poupe.

par Maxime POTVIN

PotvinDans ce document, nous allons voir les différents aspects de l’impression 3D, le nombre impressionnant d’application, les technologies employées. L’imprimante 3D est une révolution. Même si elle n’est qu’a ses débuts, elle est déjà très médiatisée et adoptée par beaucoup de personnes issue divers domaines. Quand est-il des usines classiques lésé dans ce processus d’adoption ?

 

 

 

 

 

 

Le cloud computing

par Thibailt RANISE

RaniseIl faut être très vigilant avec le terme et la notion de « cloud computing ». Il est en effet difficile de donner une définition exacte et claire du « cloud computing » : sur internet les définitions claires et complètes nous permettant de décrire ce qu’est un « un vrai cloud » sont rares, de plus le terme de cloud est fréquemment utilisé à des fins marketing et commerciale, de ce fait pour de nombreuses personnes le cloud reste un simple modèle de facturation à la consommation. Il faut donc se tourner vers des organismes de normalisation ou des entreprises pour synthétiser cette notion de « cloud computing » :

D’après le Burton Group : « Le cloud  est l’ensemble des disciplines, technologies et modèles d’entreprise utilisés pour fournir des capacités informatiques (logiciels, plateformes matériels) à la manière d’un service à la demande, évolutif et élastique ».

Pour le NIST (National Institute of and Standards and technology) : « le cloud computing est un modèle permettant un accès facile et à la demande, via un réseau, à un pool partagé de ressources informatiques configurables ».

Enfin, pour le Syntec, il consiste en « une interconnexion et une coopération de ressources informatiques, situées au sein d’une même entité ou dans diverses structures internes, externes ou mixtes et dont le mode d’accès est basé sur les protocoles et standards internet ».

Ces définitions pourtant issues de sources de confiance, peinent à donner une définition claire du cloud, une métaphore simple permet de comprendre ce qu’est le cloud : « Il est facile de faire une métaphore entre le cloud et le système d’eau courante. Si ce système n’existait pas, chaque foyer se verrait obligé de posséder une réserve d’eau (par l’intermédiaire d’une citerne à eau ou même d’un puits !), ce qui est un investissement conséquent. Avec cette réserve locale il serait difficile d’accéder à une grande quantité d’eau très rapidement, de plus le jour où cette réserve devient inutile, il deviendra difficile de revendre cette réserve d’eau pour récupérer l’investissement initial. Le réseau d’eau courante a solutionné ce problème : Une entité s’occupe de mettre en place le réseau de canalisations, ainsi que les infrastructures pour purifier, distribuer l’eau et rendre cette dernière toujours disponible. Les utilisateurs paient alors uniquement leurs consommations d’eau et peuvent augmenter ou diminuer leur consommation selon leur souhait. On fait facilement le parallèle entre la réserve d’eau locale et un système on-premise* et le système d’eau courante avec « le cloud computing ».

 

La technologie NFC

par Julien ROBIN

RobinCe travail a été rédigé dans le but de fournir une vue d’ensemble à propos du sujet que j’ai choisi : la technologie NFC. Cet état de l’art vous permettra, je l’espère, d’appréhender celle-ci en vous apportant de nouvelle connaissances. Dans un premier temps, je ferai une brève introduction pour ensuite rentrer dans le détail. Plusieurs aspects sont vus ici comme le rôle de la carte SIM et le lien entre la puce RFID et le tag NFC. Je clôturerai en présentant l’utilisation de la technologie en France.

 

 

 

 

La réalité augmentée

par Frédéric TELLART

TellartDans le cadre de ma formation, je dois établir une thèse. J’ai choisi d’aborder le sujet de la réalité augmentée car c’est une technologie en pleine expansion qui m’intéresse. Tout d’abord, nous définirons brièvement les différents types de réalité ainsi que le fonctionnement de la réalité augmentée. Dans une seconde partie, nous établirons son état de l’art, les moyens techniques mis en place à ce jour et en fin, ses domaines d’applications.

 

 

 

 

 

 

Android ou Windows Phone, quel OS pour commencer ?

Par Philippe TURPIN

TurpinL’état de l’art est constitué de trois parties. La première partie sera une présentation des OS Android et Windows Phone. Pour chaque OS je ferai dans un premier temps un historique et puis j’exposerai dans un second temps l’évolution des versions en détaillant chaque version avec les fonctionnalités rajoutées. Dans la deuxième partie, je décrirai le profil visé. J’expliquerai donc quelles sont les personnes à qui servirait mon projet. Pour conclure l’état de l’art, j’énumèrerai les critères de comparaison et expliquerai en quoi ils sont utiles. Cette confrontation se fera en deux parties. En premier lieu je guiderai le profil visé pour le choix de l’OS selon certains critères énoncés qui concernent plus la personne que les OS; puis je ferai une deuxième comparaison qui cette fois peut intéresser un plus grand public. Ce deuxième rapprochement se fera avec des critères qui se rapportent aux OS.

 

 

 

 

Android et la reconnaissance vocale

par Camille SIMON

SimonCe projet de recherche et innovation traite de la reconnaissance vocale sur le système d’exploitation Android sur smartphone. L’état de l’art va présenter les principaux concurrents que sont Microsoft avec le windows phone et Apple avec l’Iphone et bien entendu une présentation de Google. Pour chaque Entreprise je vais faire une introduction puis énoncer les chiffres et ses forces. Chacune de ces entreprises propose des fonctionnalités de reconnaissance vocale, nous verrons lesquelles et leurs utilités. Puis dans la partie étude nous verrons en quoi les applications a reconnaissance vocale ont un avenir avec des questionnaires et des démonstrations ainsi qu’une étude.

Responsable pédagogique du centre de Rouen. Organisateur de grosses teufs pédagogiques #swrouen, #ForumTechCesi, GameJam exia Portsmouth. #LHACKADEMIE #LH power

Articles en relation :

Portes ouvertes Samedi 17 mai de 10h à 14h

Cette manifestation sera l’occasion de : Découvrir l’école et son environnement...
Lire plus

Soirée AngularJS et le futur du développement web avec Sébastien Letélié

Après plusieurs années à chercher sa place, JavaScript s’inscrit désormais...
Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *