Projet JAVA A1 2013—2014 : Jury 1

Le 14-04-2014 par Roland Coma

Orgre Battle

Par Groupe 6 : Pierrick Rivoal (Chef de projet), Thomas Auger, Jocelyn Bernières, Charles David

Jocelyn BERNIERES :

Pour ce deuxième projet en programmation, j’appréhendais la difficulté du projet puisque lors des deux derniers prosits je me sentais un peu perdu, mais ce projet m’a aidé à comprendre des points que je comprenais auparavant. De plus, ce projet est devenu plus intéressant dès lors que j’ai compris que le projet chercher à nous pousser vers de nouvelles fonctionnalités innovantes et créatives. Tout au long de la semaine, j’ai pu voir différents points du projet en m’intéressant au travail de chacun. Ce projet m’a aussi éclairé dans le début de la réalisation de mon projet personnel sois le développement d’une application mobile. Le seul regret que je peux avoir c’est le manque de temps afin de réaliser la fonctionnalité bonus soit le Replay.

Charles DAVID :

Durant cette semaine de projet sur le langage Java, que je peux donc comparer aux deux précédents projets (à savoir base de données et langage C), je me suis senti plus à l’aise avec ce langage orienté objet que le C. Cependant les bases de données m’ont davantage intéressé, car c’est ce que je maîtrise et comprends le mieux. Pour ce projet, tout s’est bien passé dans le groupe, il y a eu un bon dialogue et une bonne cohésion de groupe. La thématique du projet était intéressante (plus que le langage C et son loto), le fait de travailler en interface graphique a été plus plaisant et concret, surtout pour un premier jeu vidéo.

Thomas AUGER :

Pour ce premier projet sur la programmation Orientée Objet l’expérience est très satisfaisante. J’ai dû travailler avec deux nouvelles personnes, Charles et Pierrick avec qui je n’avais jamais travaillé avant. Pour ce qui est du travail dont j’étais chargé, de m’occuper de la génération de la map et de l’intelligence du monstre et des personnages, ce fut quelque peu difficile au début de la semaine. Après un jour de non succès, les différentes tâches ou j’étais assigné commençaient à être complétées. Malgré le bon avancement des tâches je n’ai pas eu le temps de tout finir, il nous reste les pierres à implémenter. Pour ce qui est des connaissances, j’ai beaucoup sollicité mes différentes ressources concernant les différentes notions de Java. La programmation objet est beaucoup plus claire pour moi maintenant qu’avant le projet. Concernant le programme final : les personnages sont réactifs au monstre et inversement. Le personnage Mage à même une interaction avec le monstre. Le programme est dynamique !! L’utilisateur n’a pas encore d’action sur le programme en lui-même pendant le fonctionnement mais cela pourrait être dans les pistes d’évolution ! Pour ce qui est du groupe je n’ai pas à me plaindre, l’ambiance était conviviale tout en étant positive pour le travail.

Pierrick RIVOAL :

Ce projet fut pour moi une première en tant que chef de projet. Avant d’être à ce poste, je ne pensais pas qu’il fallait être si pointilleux pour organiser une équipe de travail. Gérer le temps qui nous est imparti est aussi quelque chose de délicat, heureusement nous n’avons pas eu trop de contretemps durant ce projet. Concernant les connaissances acquises en Java, ce projet m’a permis de mieux comprendre l’esprit de la programmation orientée objet. J’ai beaucoup moins de difficultés à utiliser des méthodes dans plusieurs classes différentes. Nous avons dû beaucoup travailler sur l’organisation du programme, ce qui a renforcé mes connaissances sur cette partie de la conception d’un logiciel. L’ambiance du groupe était très bonne, j’ai apprécié travailler avec ce groupe.

Dungeon’s gardian

Par Groupe 7 : Frans Bucquet (Chef de projet), Julien Poirier, Loïc Bogacz, Nolan Fond.

Nolan Fond : « Ce projet m’a permis d’améliorer mes compétences en JAVA, et dans les diagrammes UML. Je suis content qu’on ait eu ce projet, car j’avais raté un Workshop ; cela m’a permis de rattraper mon retard. Cela est un peu frustrant quand on doit faire une fonction et que l’on n’y arrive pas pendant plusieurs heures. J’ai dû persévérer. Il a fallu que je cherche pendant quelques temps et finalement arrivé. J’ai travaillé avec des personnes avec qui je n’avais jamais travaillé. Cela m’a permis d’acquérir encore plus d’expérience dans le travail en groupe, ce qui est toujours intéressant. Finalement, ce projet m’a permis de me replonger dans la partie technique d’un projet. Cela m’a plu. »

Julien Poirier: «Durant une semaine et demie, j’ai pu réaliser le jeu JSimDonjon demandé lors du projet de programmation orientée objets en JAVA avec 3 personnes. Cela m’a permis, d’une part, de développer mes compétences relationnelles avec de nouvelles personnes avec lesquelles je n’avais pas travaillé lors des deux précédents projets. D’autre part, le projet m’a permis de réactiver mes connaissances en Java vues en prosit. Pour conclure, je dirais que ce nouveau projet a été une expérience enrichissante. »

Loïc Bogacz: « Ce projet m’a permis d’améliorer mes connaissances en JAVA notamment en manipulant les fenêtres de dialogue. J’ai réussi à résoudre l’un des problèmes que je rencontrais en prosit, c’est à dire la récupération d’attributs dans une classe externe. La communication dans le groupe a permis de répartir les tâches à chacun puis de les regrouper afin d’obtenir notre programme. »

Dungeons the Game

Groupe 9 : Assem KANSOU (Chef de projet), Killian RICHARD, Romain LANGLOIS, Etienne ISMALUN.

KANSOU Assem :

Ce projet m’a permis de savoir gérer un groupe en tant que chef du projet et en plus je me suis bien amusé à coder avec le langage Java et gérer chaque personne de mon groupe et les aider sur leur partie.

RICHARD Killian :

Un projet que j’aime ! Il est à la fois intéressant au niveau technique et au niveau thématique. Le thème est très plaisant et nous permet de réutiliser nos connaissances et les méthodes apprise lors des prosits.  Pour ma part, j’ai beaucoup appris sur l’interface graphique et la gestion des panels et les différents moyens de les organiser.

LANGLOIS Romain :

Projet instructif, qui m’a permis d’appliquer mes connaissances fraîchement acquises lors des prosit. Particulièrement sur les interfaces graphiques avec l’aide de la bibliothèque Swing. Grâce à celle-ci j’ai pu faire l’interface d’initialisation du jeu. Ceci m’a permis en même temps de découvrir de nouvelles méthodes de cette bibliothèque et donc au final améliorer mes connaissances du langage Java et avoir une meilleur compréhension de la programmation orientée objet. Ce projet fut une expérience très enrichissante, me permettant d’approfondir d’avantage mes capacités dans le domaine du management humain et de la communication en équipe.

ISMALUN Etienne :

Ce projet m’a permis de développer mes connaissances en java notamment sur la lecture de fichier audio. Il m’a aussi permis de voir comment développer un projet en programmation orienté objet. Cela fut aussi un projet intéressant car j’ai pu vivre ce projet avec des personnes avec qui je n’avais jamais été : Killian Richard, et Romain Langlois. Ce projet fut aussi intéressant parce que nous avons travaillés à partir d’un projet déjà existant. Le projet s’est déroulé dans de bonnes conditions nous n’avons pas eu de problèmes et je retire de ce projet une expérience positive.

Bilan de groupe :

Ce projet nous a permis d’en apprendre d’avantage sur le langage Java et savoir gérer le développement d’un jeu en coopération d’équipe. On a correctement partagé le travail pour que tout le monde puisse travailler normalement.

Dungeon Quest

Groupe 9 : Joan Roucoux (Chef de projet), Rayan Kurrimboccus, Alexis Daré, Thomas Vallet.

[youtube=http://youtu.be/Prsj1Hb1kks]

Ce projet est le coup de cœur du jury 1

Bilan de Joan ROUCOUX :

Premier projet en tant que chef de projet, cela m’a permis de voir le côté management. J’ai appris à gérer une équipe et fournir un travail dans les délais. L’entraide et l’entente du groupe a été primordiale pour le réaliser. Ce projet en lui-même était mieux que les précédents, avec une certaine liberté en ayant la possibilité de rajouter des fonctionnalités au programme et cela m’a permis d’améliorer mes connaissances en Java, surtout au niveau des processus parallèles que j’ai jugé très utiles.

Le seul inconvénient a peut-être été la répartition des tâches, qui était assez difficile à partager entre les différents membres.

Bilan de Rayane KURRIMBOCCUS :

Ce projet m’a permis de mieux appréhender le mode de travail en groupe. Il a créé une cohésion de groupe qui nous a permis de résoudre le problème posé. Le découpage des tâches était important car nous savions exactement ce que nous avions à faire, et ce que les autres avaient à faire. Nous forcions chacun des autres membres du groupe à terminer la tâche actuelle pour pouvoir passer à la suite, ce qui nous a permis de produire un travail rapidement. En termes de connaissance, ce projet m’a permis de progresser en Java, notamment à propos des threads parallèles et de la bibliothèque swing, ainsi que l’utilisation de l’héritage. IL m’a également permis de voir comment utiliser une base de données MySQL externe.

Bilan d’Alexis DARE :

Le projet a été instructif pour le travail d’équipe et l’assiduité demandé. En effet mon groupe a été sérieux durant toute la période du projet ce qui m’a permis de rester concentré sur le travail demandé ainsi, développer mes connaissances sur Java et principalement le côté graphique. J’ai aidé à la conception du jeu avant de me concentrer sur le côté graphique. Le projet en lui-même ne comportait aucune complexité à notre niveau donc demandais d’être assidue et efficace. J’ai beaucoup appris sur la création de fenêtre en java et le travail de groupe.

Bilan de Thomas VALLET :

Ce projet a créé une bonne cohésion de groupe grâce à laquelle une bonne répartition des tâches a pu être faite. Ce projet m’as permis de progresser en Java et en UML, notamment dans la création et l’utilisation de diagrammes de classes et de packages, l’utilisation d’une base de données MySQL externe et l’utilisation, les problèmes et l’intérêt des threads parallèles. Nous avons aussi beaucoup utilisé l’héritage, ce qui fut pratique pour ne pas créer des classes trop longues. Ce projet fut intéressant, nous avions plusieurs idées pour améliorer notre jeu.

Bilan de groupe :

Le projet a été très apprécié dans son ensemble, d’une part pour l’apport de connaissance en Java, d’autre part pour la certaine liberté que nous avons eu. De ce fait, nous avons pu rajouter diverses fonctionnalités qui ont apportées un plus dans notre programme, ce qui a plu à tous les membres du groupe. Les compétences de chacun ont été utilisées dans la conception de ce projet, ce qui a permis une mise en commun des connaissances, et ainsi de les améliorer.

 

 

Responsable pédagogique du centre de Rouen. Organisateur de grosses teufs pédagogiques #swrouen, #ForumTechCesi, GameJam exia Portsmouth. #LHACKADEMIE #LH power

Articles en relation :

Net’Conf #3 Les Télécoms

eXia.Cesi Rouen organise la 3ème édition des Net'Conf. 4 experts...
Lire plus

Dorian BOULC’H stagiaire en Recherche et Développement à l’EXIA.CESI

Dorian BOULC’H, étudiant en 2ème année du Cycle Supérieur, travaille...
Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *