Deux nouveaux certifiés Cisco à Rouen

C’est avec plaisir que nous vous annonçons que deux nouvelles personnes sont certifiées sur le centre de l’eXia.Cesi campus de Rouen. Après un long travail de leur part, les voici avec la certification CISCO CCNA 640-802 en poche et ne comptent pas en rester là. En effet, ils préparent dès à présent une certification CCNA Security. A suivre …

Voici un retour de Nicolas CREOFF sur la préparation de cette certification (A4 RIR) :

Je me suis orienté vers le domaine des réseaux informatiques, spécialité dans laquelle je voudrais évoluer professionnellement.

J’ai souhaité valider mes connaissances par la certification CISCO CCNA, reconnue et très appréciée dans les entreprises. Cette certification représente pour les entreprises un gage de qualité professionnelle du personnel auprès de leurs clients. CISCO est la référence mondiale dans le domaine des réseaux informatiques, aussi cette certification m’est apparue comme un atout essentiel à posséder pour entamer une carrière professionnelle.

La préparation du CCNA demande beaucoup d’investissement. Il faut connaitre l’ensemble des chapitres en détail. Les questions, lors de l’examen, sont précises et portent sur l’ensemble du programme (pas d’IPv6 pour ma part). Plusieurs TP sont aussi à effectuer sur un moteur d’examen qui ressemble plus ou moins à celui de Packet Tracer. Certaines commandes ou fonctions y sont volontairement retirées, ce qui pour moi a été déstabilisant. J’ai été  plus gêné par cela et par le stress engendré  que par la difficulté réelle de l’examen.

Je conseille aux futurs candidats de se rassembler à plusieurs et de former un petit groupe de travail pour préparer la certification. Nous étions trois et cela m’a beaucoup aidé. Nous avons passé de nombreuses soirées à l’école jusqu’à 21h à réaliser des TP. Je tiens à remercier Alexandre Noury, Responsable de formation au Cesi, qui nous a préparé ces TP. La pratique, lors de l’examen, doit être maîtrisée car les candidats ne peuvent pas se permettre de perdre du temps à chercher les commandes ou encore à calculer l’adressage…

En tout cas quel soulagement quand « pass » s’affiche à l’écran ! 🙂